L’ÉNERGIE DU CHANGEMENT

Dans l’absolu, tout nous parait parfois immobile, sans mouvement. La matière qui nous entoure et que nous percevons avec nos cinq sens nous semble solide, mais nous savons aujourd’hui que ce n’est qu’une illusion, et que tout change en permanence : nous, la nature, le monde, et même nos paradigmes. La vie ne s’écoule plus de manière linaire et droite, mais en cycles, plus ou moins grands, avec des moments de joie, et des moments de profondes détresses. Il semblerait que ces changements s’opèreraient de plus en plus vite, et il est difficile de leur résister. Même en faisant beaucoup d’efforts pour ça, nous sentons que certains changements sont à entreprendre pour pleinement nous réaliser.

Nos émotions nous bousculent, nos pensées s’agitent, et notre corps recherche l’équilibre de la meilleure manière qu’il puisse ! Et lorsque nous ressentons au plus profond de nous qu’un changement est nécessaire, cela peut faire peur, et engendrer deux énergies personnelles opposés, et nécessaires : La basse et la haute !

Ces deux énergies du changement sont en permanence imbriquées sur trois plans, trois fondamentaux essentiels nous composant, le corps, le mental, et l’émotionnel.

L’énergie basse du changement, nous permet d’explorer notre moi profond, nos peurs et doutes, de prendre du temps pour nous, de faire le tri de ce qui ne nous correspond plus, et d’en faire des forces, de transcender notre être. Elle génère la biochimie utile à l’introversion, et ce doit d’être accueilli pleinement, non pas comme négative, car c’est une erreur terrible, mais comme la courbe basse de la vague qui va nous porter plus haut encore, vers le changement et le renouveau. Tout changement passe forcément par des moments d’inconforts. Notre cerveau crée de nouvelles connexions, notre ADN se restructure, et cela nous pousse parfois à l’immobilisme ou l’abandon à tort, car désagréable. Changer une nouvelle habitude demande du temps et de la patience.

L’énergie haute du changement, quant à elle, nous porte et nous guide vers le chemin nos valeurs et de nos besoins. Indicatrice puissante de bonne voie, elle nous pousse et nous entraine vers la nouvelle version de nous-même, et nous apporte la biochimie nécessaire à l’extraversion, à l’action, favorisant notre bien-être, nos relations, et nos capacités de créateurs de réalité nouvelle. Elle attire à nous les évènements, les circonstances, en nous berçant de ce flow caractéristique.

Carl Gustav Jung, le célèbre psychanalyste, imaginait notre âme sans cesse poussée par une pulsion de joie, de bonheur, et de découverte, et qui ne se contentera jamais de compromis, ou de laisser aller.

Les changements sont des occasions de redevenir les reines et les rois de notre royaume intérieur, et d’en exprimer toute la splendeur dans notre environnement extérieur, notre monde.

La première étape pour un changement en douceur, et donc de prendre en conscience ces cycles permanents qui nous entourent, de nos énergies intérieures qui en découlent, et de commencer à changer notre vision du monde, notre relation à nous même, et de développer avec patience, de nouvelles qualités. De fonder le nouveau SOCLE de notre nouvelle vie de Renne et de roi.

Souplesse ! Construire sa vie comme un jeu de construction, et penser que nous pourrons nous habiter sous les murs de nos croyances est encore une fois une illusion. La vie est une aventure et ce n’est pas parce qu’on a construit toute la sécurité possible qu’on échappe aux tempêtes. Et les tempêtes ça déstabilise ! Parfois de façon très intense. Et c’est là qu’il s’agit de rester souple, pour ne pas rompre.

Optimisme ! On ne connaît pas d’aventurier pessimiste ! Qui partirait à l’aventure en imaginant qu’il ne vivra que des catastrophes ? Être optimiste signifie s’attendre au meilleur sans pour autant nier qu’il y aura sûrement des passages difficiles. C’est savoir devoir sortir de cette fameuse zone de confort, sans pour autant revenir en arrière à la première difficulté.

Confiance ! Si la vie nous amène parfois à entrer dans une phase de changement que nous ne souhaitions pas, c’est qu’il est nécessaire pour nous de passer par cette phase d’apprentissage. Tout changement est bénéfique, et par la confiance il devient sagesse !

Lâcher prise ! On n’accepte parfois mal pas la réalité. Or, c’est une étape importante pour que tout changement s’opère dans notre vie. Tant que nous restons figés dans le passé et dans nos illusions, nous aurons du mal à accepter le changement.

Écoute ! Il s’agit d’être à l’écoute de soi, de nos émotions, de nos besoins, de nos ressentis. Avec l’intelligence de l’écoute personnelle sans jugement, nous entrons dans un positionnement différent face aux changements qui surviennent. Nous développons l’intégrité nécessaire pour ne pas se désintégrer.

Le changement est difficile à accepter pour la plupart des gens. Pourtant, pour se développer en tant que personne, il est nécessaire d’accepter le fait que la vie est en perpétuel changement, et que nous avons en nous toutes les clés pour le vivre, le créer ou le traverser.

La vie est changement, et le changement fait partie de la vie !

 

Alexandre ANTONIENKO

LE POUVOIR DE LA PENSÉE

Les récompenses de prix Nobel en physique ont indubitablement prouvé que le monde physique est un grand océan d’énergie qui se matérialise, et se dématérialise en une fraction de seconde, encore et encore. Rien n’est solide. C’est le monde de la physique quantique.

Tout dans l’univers est énergie. Ces énergies sont omniprésentes et véhiculent, se relient, se connectent et s’attirent entre elles.

Le corps humain, égal à l’univers, est composé de plusieurs systèmes, dont le système circulatoire, digestif, endocrinien, musculaire, nerveux, reproductif, respiratoire, squelettique et urinaire.

Qu’est-ce qui compose ces systèmes ?

– Des tissus et des organes.

De quoi sont composés les tissus et les organes ?

-De cellules.

De quoi sont composées les cellules ?

– De molécules.

Qu’est-ce qui compose une molécule ?

– Des atomes.

Qu’est-ce qui compose un atome ?

– Des particules sous-atomiques.

Qu’est-ce qui compose une particule subatomique ?

– De l’énergie !

Nous sommes juste une lumière énergétique dans sa configuration la plus belle et la plus intelligente. Une énergie qui change constamment sous la surface et tout cela est contrôlé par notre esprit puissant.

Chaque personne dégage autour d’elle un champ d’énergie, que l’on peut appeler « aura ». Ce champ est chargé de l’énergie produite par les pensées et les émotions dominantes de chaque individu. Cette atmosphère qui flotte autour de la personne, est invisible mais influence en permanence l’environnement énergétique autour de celle-ci, a commencer par son propre corps.

Quand vous émettez une pensée, c’est une énergie que vous émettez dans l’univers, elle fait dorénavant partie des énergies répandues et attire vers elle d’autres énergies de même nature qu’elle ou qui sont sur la même fréquence.

Ces énergies comme la pensée, sont invisibles et n’ont pas de barrière de temps qui les restreint en un moment déterminé, ni de barrière d’espace qui les restreint en un lieu précis. Elles sont partout à tout moment dans l’univers.

« Laissez tomber un caillou dans un étang immobile, et observez l’ondulation voyager, s’étendant tel un cercle à l’infini. Les pensées et les actions sont comme des pierres lancées dans les eaux immobiles. Ils créent des ondulations qui s’agrandissent et se développent à mesure qu’elles grossissent. »

Tout ce que nous faisons et pensons affecte les personnes dans notre vie et leurs réactions affectent les autres à leur tour. L’impact que vous avez sur le monde est plus important que vous ne pourriez jamais imaginer. »

Un sourire appelle un sourire

L’amour appelle l’amour

La haine appelle la haine

L’argent appelle l’argent

Focalisez vos pensées sur le succès et vous l’aurez !

Nous pouvons car nous croyons pouvoir. Le pouvoir est étroitement lié à la croyance. Nos limites se trouvent uniquement dans nos pensées.

L’énergie n’a pas de limite dans le temps ni dans l’espace. Une pensée puissante est capable d’attirer à vous une vie, des événements et des personnes de même nature que votre pensée. On a eu l’habitude d’interpréter ce processus par la chance ou par la malchance, alors qu’en fait, ce qui vous arrive n’est que la réponse aux vibrations que vous émettez dans l’univers à travers vos pensées.

Quand votre pensée est positive, ça se reflète sur votre manière d’être, sur vos gestes, sur vos paroles, sur l’intonation de votre voix, sur votre regard…Ils sont dynamiques et gais. Mais quand votre pensée est négative, toute votre communication verbale, non verbale et para verbale en sont affectées. Tout en vous reflètera la négativité, l’impuissance, le désespoir, la passivité etc.… Cela se voit dans votre regard, dans vos gestes, dans votre posture, dans votre façon de marcher, dans votre débit de la parole, dans le choix des mots que vous utilisez inconsciemment, etc.…

Vous êtes le reflet de vos pensées ! Personne ne peut savoir exactement quelle pensée vous traverse l’esprit mais la nature de vos pensées dominantes du présent saute aux yeux à travers votre manière d’être et de communiquer !

Vos pensées ont un grand impact sur votre vie et sur la vie des autres, car non seulement vous êtes et vous agissez selon vos pensées, mais vous émettez des vibrations dans l’univers et qui ne meurent jamais, et finissent toujours par vous revenir, démultiplié par l’abondance naturelle de la vie !

 

Alexandre ANTONIENKO

 

” La pensée est de l’énergie pure. Chaque pensée que tu as, que tu as jamais eue et que tu n’auras jamais, est créative. L’énergie de ta pensée ne meurt jamais. Elle quitte ton être, s’éloigne dans l’univers et s’étend à jamais. Une pensée est éternelle. “

Neale Donald Walsch