QUAND LES NEUROSCIENCES PARLENT DE MOTIVATION

 In Blog

Qu’est-ce que les neurosciences motivationnelles ?

C’est l’étude et l’utilisation des dernières recherches sur les systèmes nerveux et le cerveau, au service de la motivation de l’individu. Les neurosciences motivationnelles vous donnent le pouvoir d’utiliser des principes de fonctionnement de votre cerveau et de les appliquer consciemment dans votre quotidien, afin de transformer votre vie, et vous sentir chaque jour plein d’enthousiasme !

Les dernières recherches neurosciences motivationnelles, ont mis en avant, en plus des deux hémisphères droit et gauche, bien connus de nous tous, que l’on pouvait stimuler d’autres parties de notre cerveau, nous permettant ainsi d’atteindre des objectifs plus facilement et avec moins d’efforts. Cette étude nous invite à prendre en compte l’harmonisation de quatre parties de notre cerveau, afin de les rendre plus efficaces par une coordination sans faille.

L’hémisphère gauche pour la réflexion, le droit pour l’imagination, le cerveau médian pour les émotions et le cervelet pour la mise en mouvement.

Pour être plus précis, la préparation d’un objectif à atteindre, doit activer et mettre en phase chaque « cerveau ». Notre objectif doit faire preuve de détails, de précision afin de faire appel à l’hémisphère gauche. Nous devons pouvoir l’imaginer, le créer, le visualiser, faisant appel à l’hémisphère droit. Celui-ci doit également nous amener à ressentir de riches émotions, nous faire vibrer, pour faire appel au cerveau médian. Et enfin, nous devons le vivre en mouvement, poser chaque jour des actions vers notre objectif, pour cet fois faire appel au cervelet.

En faisant appel aux quatre cerveaux, les chances d’atteindre votre objectif sont multipliées par sept !

Les neurosciences motivationnelles font l’hypothèse de l’harmonisation des quatre parties de notre cerveau : ainsi, c’est le conflit, la disharmonie ou les intérêts opposés entre ces quatre parties qui nous empêcher d’atteindre nos objectifs de manière plus rapide et efficaces. Si l’une des parties n’est pas impliquée, elle fera alors barrage à notre engagement, et nous apportera toutes les excuses pour ” procrastiner “, nous amenant à devoir développer une volonté sans précèdent. La volonté aujourd’hui est une compétence qui ne suffit plus ! Le modèle des 4 cerveaux propose une manière originale et performante de se motiver, et d’être déterminé à d’atteindre nos objectifs à moindre effort.

Lorsque notre objectif n’est pas clair, notre inconscient met en œuvre des stratégies qui entravent notre passage à l’action. Ainsi, nous comprenons que la motivation n’est pas seulement une question de ” vouloir “, mais plutôt de ” voir “, et d’harmoniser là où je vais. Dans le doute, et faute de projet clarifié, notre cerveau va nous ” freiner ” pour nous éviter toute douleur liée à l’échec.  À l’inverse, clarifier sa destination en mobilisant ses quatre cerveaux rend notre objectif prioritaire pour notre inconscient ; Il en devient bien plus motivant et accessible, donnant ainsi la possibilité à notre inconscient d’apporter toutes les connexions et toutes les synchronicités utiles !

Étapes pour un cerveau harmonisé

  • Clarifier une première formulation de son « objectif rêve » !

 

  • Mettre à profit le néocortex gauche, cerveau rationnel avec lequel nous communiquons par les mots : Décrivez votre objectif avec des mots, en termes d’étapes et de processus. Inscrivez chaque jour une liste d’intentions vous permettant de vous rapprocher de votre objectif. Et faites un point chaque soir des intentions que vous avez remplies, et de celles à revoir. Exemple : Mettre ne place mes statuts, trouver un bureau, appeler prospects potentiels, organiser un atelier, etc…

 

  • Mettre à profit le néocortex droit, cerveau imaginaire avec lequel nous communiquons par les images : Imaginez chaque jour, avec le plus de détails possibles, que vous avez déjà atteint votre objectif, représentez-le symboliquement, soyez à l’écoute de votre intuition. Exemple : je me vois dans la situation de mes rêves, je me vois plus confiant, je me vois dans un grand bureau, …

 

  • Mettre à profit le cerveau médian, cerveau des émotions avec lequel nous communiquons par les sensations : Soyez à l’écoute de toutes les émotions qui sont les votre, comme des messages puissants qui vous guident, et nourrissez-vous d’une gratitude sans égale pour tout ce qui vous ai donné chaque jour par votre inconscient. Exemple : cela me rend fier et heureux, je souris et je sens de l’énergie dans mon corps, notamment au niveau des épaules et du torse ! Mes émotions désagréables sont le signe que je manque d’intégrité ou d’affirmation !

 

  • Mettre à profit le cervelet, cerveau du mouvement avec lequel nous communiquons par l’action : Posez le maximum d’actions ! Pas nécessairement de grandes actions, mais de petites actions quotidiennes qui vous permettent d’avancer chaque jour. Petit plus petit égal beaucoup ! Exemple : je passe en revue les actions mises en place, et les prochaines qui m’inspirent. J’agis même quand j’ai peur, et parfois je ne fais rien si le besoin s’en fait ressentir, sans culpabilité, pour mieux agir ensuite !

 

Même lorsque vous vivez des moments difficiles, des doutes, des peurs, un manque de sérénité profond, mettez-vous en actions. Un cerveau et un corps en mouvement sont puissants. Tout bouge dans cet univers ! La matière est faite de particules en mouvement. Plus vous poserez d’actions, même infimes, et plus vous deviendrez fortes et forts. Ne laissez pas une situation stagner, elle vous tirera vers le bas.

Agissez plus que tout !

Recent Posts

Leave a Comment

0

Start typing and press Enter to search