L’eau et la fonction cérébrale sont plus liées que ce que nous pensons. Souvent, nous ingérons cette ressource vitale en pensant à nos reins, à notre foie et même à notre cœur. Mais nous oublions quelque chose d’essentiel : l’organe de notre corps qui a le plus besoin d’énergie est le cerveau.

Les tissus cellulaires de votre cerveau sont composés de 85% d’eau. Quand vous n’êtes pas bien hydraté, votre cerveau peut être le premier à en ressentir les effets.

Ceci est dû au fait que la déshydratation provoque une diminution de l’énergie cérébrale, Boire de l’eau c’est une des manières les plus satisfaisantes et les plus simples pour vous aider à être efficace et productif au travail.

L’eau sert essentiellement à maintenir l’équilibre dont ont besoin les cellules cérébrales pour fonctionner correctement. Ainsi, moins le corps est hydraté, plus cet équilibre en est affecté, et le cerveau perd alors de son efficacité. Par ailleurs, l’eau permet d’entretenir les signaux nerveux, de « nourrir » le cerveau (en lui apportant les nutriments dont il a besoin) et de se débarrasser des toxines, afin d’optimiser l’activité cérébrale.

Commencer chaque journée par un verre d’eau !!

Boire de l’eau dès le matin, et plus particulièrement au réveil, est une habitude à prendre pour notre santé et le bon fonctionnement de l’organisme. À noter : il est conseillé de boire le verre d’eau lentement et modérément pour en ressentir les bienfaits suivants :

  • Réhydrater le corps

Durant le sommeil, notre corps se déshydrate. La quantité d’eau bue la veille a déjà été éliminée par l’organisme et sans le savoir les pertes hydriques s’accentuent la nuit. En effet, l’endormissement est favorisé grâce à une baisse de la température corporelle. Pour ce faire, le corps évacue de l’eau par le biais de la transpiration. Selon une étude, un individu peut perdre jusqu’à 0,5 litre d’eau par nuit. Boire de l’eau au réveil permet de relancer l’organisme et d’apporter les nutriments nécessaires aux cellules et aux organes.

  • Éliminer les toxines

La nuit, non seulement le corps se déshydrate, mais les toxines s’accumulent en raison de la position allongée. Boire un verre d’eau au saut du lit participe au “nettoyage” de l’organisme en facilitant le travail des reins et l’évacuation urinaire de ces déchets métaboliques. Ce réflexe joue un grand rôle dans la prévention des maladies telles que les infections urinaires ou les troubles rénaux.

  • Stimuler le cerveau

Un cerveau hydraté est un cerveau réveillé ! En effet, composé à près de 80% d’eau, il est le premier organe à ressentir les effets de la déshydratation. Il a besoin de ce carburant majeur pour travailler de façon efficiente, pour développer ses capacités cognitives et aussi pour mieux penser. Ainsi, l’eau apporte au cerveau apporte l’énergie et les nutriments nécessaires, entretient les signaux nerveux, participe aux échanges cellulaires et débarrasse les toxines afin d’optimiser l’activité cérébrale et la concentration.

Fabuleux effets de l’eau sur le cerveau

  • Votre cerveau fonctionnera plus rapidement

Nous avons tendance à ne pas le remarquer lorsque nous sommes déshydraté-e-s. Il n’y a que dans les cas les plus extrêmes que les nausées ou la peau sèche apparaissent. C’est alors que nous percevons les signaux d’alerte. Pourtant, notre cerveau est le premier à le remarquer. L’attention baisse, les ressources sont économisées, la mémoire de travail perd en agilité et nous ne réagissons pas aussi rapidement aux stimulations extérieures.

Notre cerveau dépend de la bonne hydratation pour fonctionner de manière efficace. Les cellules de cet organe demandent un équilibre délicat et précis entre l’eau et les divers éléments pour être rentable comme il se doit.

Ceci est dû au fait que la déshydratation réduit le niveau de production d’énergie dans le cerveau. Des études ont montré que la faculté de concentration d’un individu décroit progressivement dès que le corps est sujet à une déficience en eau de 1 à 2%.

Mais aussi des chercheurs britanniques viennent de découvrir que l’eau en apports réguliers rend le cerveau plus rapide de 14 %. Selon cette étude scientifique, une fois que la sensation de soif est étanchée, des parties du cerveau se libèrent. Cet organe devient alors plus efficace pour se concentrer sur la tâche à accomplir.

  • Vous améliorerez votre concentration

Si l’action bénéfique de l’eau sur le cerveau est prouvée scientifiquement, cette constatation a été faite depuis bien longtemps par les enseignants qui observent régulièrement la déconcentration de leurs élèves. Le Professeur Gérard Friedlander, chef de service de Physiologie dans des hôpitaux parisiens, a démontré que deux tiers des 9-11 ans arrivent à l’école avec un déficit d’hydratation.

Il est nécessaire de boire une gorgée d’eau toutes les 45 minutes. C’est la période de temps à partir de laquelle l’attention baisse.

  • Retrouver un équilibre moral et émotionnel

Peut-être que cela vous semble étonnant de mettre l’eau en lien avec le bien-être psychologique. Nous savons pourtant tous que passer plusieurs heures face à la mer et sentir son souffle, écouter ses vagues et ressentir son immensité détend.

L’effet visuel de l’eau a un impact sur nos émotions, et son ingestion régule notre monde émotionnel. Elle le fait de manière très simple : elle améliore la température du cerveau, élimine les toxines et les cellules mortes et équilibre nos processus chimiques, pour exercer une sorte de « tempérance naturelle ».

  • Vous aurez beaucoup d’énergie

L’eau améliore la circulation sanguine vers le cerveau, l’oxygène, l’hydrate et lui offre du calme.

L’eau maintient une circulation régulière des substances nutritives dans les cellules, dont les membranes sont moins perméables quand on est déshydraté. Entraver cette circulation a des conséquences sur les performances physiques et mentales : on se sent amorphe. C’est ce que révèlent des recherches sur l’hydratation menées à l’Université de Caroline du Nord et à l’Université Tufts, aux États-Unis.

  • Votre mémoire s’améliorera si vous buvez de l’eau régulièrement tout au long de la journée

Même si notre déshydratation est très légère, commence alors un déséquilibre homéostasique, et débute une série de dysfonctionnements qui affectent de nombreuses zones basiques de notre survie.

L’une des conséquences est une baisse de l’agilité dans nos capacités cognitives : cela nous demande plus d’efforts pour mémoriser des choses, ingérer des informations, tirer des conclusions, faciliter un souvenir à long terme…

Lorsque le cerveau est déshydraté, résoudre un problème ou mémoriser quelque chose deviennent des tâches plus difficiles à accomplir. Un cerveau mal hydraté se fatigue également plus rapidement.

  • Douche froide

Prendre une douche est une habitude quotidienne d’hygiène et de santé que nous avons tous. Nous préférons souvent nous doucher avec de l’eau tiède ou chaude car cela parait plus relaxant et agréable. Pourtant, cela n’est pas recommandé étant donné qu’il a été démontré que l’eau froide est plus bénéfique pour notre peau et pour d’autres fonctions de notre organisme, à commencer par notre cerveau.

PRODUCTION DE NOREPINEPHRINE

 La norépinéphrine est un neurotransmetteur, une catécholamine à l’instar de la dopamine ou de l’adrénaline. La douche froide va entrainer une surproduction de norépinéphrine, qui gérée par le système nerveux sympathique, va avoir de multiples bienfaits sur le corps humain.

Un de ses premiers rôles est la vasoconstriction. Elle va resserrer les vaisseaux sanguins périphériques afin de rediriger le sang vers l’intérieur du corps et protéger les organes vitaux ainsi que diminuer la surface de potentielle perte de chaleur. Cette vasoconstriction renforce tout le système cardiovasculaire.

La norépinéphrine augmente également l’attention, l’humeur, l’énergie et la vigilance ! Elle pourrait aussi jouer un rôle dans le traitement de la dépression, étant donné que des taux bas de norépinéphrine ont systématiquement été constatés chez des personnes souffrant de cette maladie.

De plus, elle a des bienfaits dans la gestion de la douleur, de l’inflammation et du métabolisme.

PRODUCTION DE COLD SHOCK PROTEINS (CSP)

 Connue aussi sous le nom de RBM3, une protéine activée par le cerveau lors de l’exposition au froid.  Lorsque vous exposez votre corps au froid, cela peut dégrader des synapses (la connexion entre les neurones).  Le corps réagit en activant l’RBM3 qui restaure ces connexions. Ce mécanisme a été observé chez l’animal en hibernation.

Un effet bénéfique et neuroprotecteur a été constaté chez les souris génétiquement modifiées pour avoir la maladie d’Alzheimer. L’exposition au froid a retardé de manière significative l’apparition de la maladie chez ces souris.

L’étude sur l’activation de l’RBM3 chez l’homme par le froid pourrait être donc une piste intéressante pour lutter contre cette terrible maladie.

Pour conclure

Le corps humain ne peut pas stocker l’eau. En effet, l’organisme élimine en permanence de l’eau via les excrétions (petite et grosse commission), la respiration, et surtout la transpiration. Chaque jour, le corps humain élimine 2,4 litres d’eau.

L’urine jaune clair ou transparente témoigne d’une bonne hydratation ; si elle est plus foncée, il faut sans doute boire plus, mais faites surtout confiance à votre ressenti. L’eau est un puissant élixir pour l’esprit et le corps.

Boire entre 7 et 8 verres d’eau par jour est bon mais mieux vaut ne pas s’imposer de but obligatoire, puisque chaque organisme a des besoins en fonction de son activité.

L’idéal est de rester bien hydraté tout au long de la journée et pour cela, rien de tel que de boire de petites gorgées d’eau chaque heure, sans se fatiguer, sans remplir notre estomac de manière démesurée. Alors, tenez-en compte : mettez une bouteille d’eau dans votre sac et buvez tout au long de la journée. Ne vous obligez pas à consommer 8 verres d’eau par jour, il suffit seulement d’être hydraté en permanence.

Ce petit effort quotidien en vaut la peine !

C’est ainsi que tout notre organisme s’harmonise de l’intérieur, pour pouvoir être rentable à l’extérieur.

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *